Community manager vs animateur de communauté

Brève postée le 28 mars 2014 , placée sous la catégorie : bibliotheconomie, Gestion des connaissances.

a81a820e5b21640fc9ce03e3140c47abLes « Community manager » ont pour mission de fédérer une communauté d’internautes autour d’un intérêt commun et d’animer des échanges sur une marque, un produit…Ils doivent également développer la présence de leur organisation sur le web.

Ce nouveau métier, lié au réseaux sociaux, à t-il sa place en tant que tel en bibliothèque ?  Quels sont les liens avec la gestion de site web et l’animation culturelle ? Plus d’info dans ma fiche Mémodoc :

http://www.idnum.fr/memodoc/la-gestion-de-communaute-en-bibliotheque/

Les CM peuvent se situer dans le prolongement du management des communautés  de connaissance (qu’on trouve dans les clusters entreprise-université) et de pratique (initiées par les Pôles de compétitivité). Mais s’agit il encore, dans ce cas de figure, du même métier ?

Les communautés de pratique ont été théorisés dans les années 90 par l’universitaire suisse Etienne Wenger. Il montre dans Communities of Practice: Learning, Meaning, and Identity que le fondement de ce type de communauté réside dans l’égalité d’engagement des participants. La réciprocité se manifeste concrètement par le partage de ressources et de bonnes pratiques. J’en ai consigné quelques unes dans une fiche Méthodoc réalisée à partir de retour d’expériences d’animateurs :

http://www.idnum.fr/methodoc/animer-une-communaute-de-pratique/

Nous avions réalisé à l’Enssib un poster scientifique ainsi qu’un blog qui aborde ces problématiques : http://animerdescommunautesenbib.wordpress.com/

Be Sociable, Share!

Commentaires

404