Ebooks juridiques : où va-t-on ?

You may also like...

1 Response

  1. Précisions : Le livre numérique (de préférence à livre électronique ou livrel) a été défini au JORF n°0081 du 4 avril 2012 comme « un ouvrage composé directement sous forme numérique ou numérisé à partir d’imprimés ou de manuscrits ». Ce fichier informatique peut être lu à l’aide de supports électroniques très divers : ordinateur, téléphone mobile, tablette tactique, liseuse.

    Il bénéficie d’un taux de TVA réduit à 7 %, en débat au niveau européen (recours devant la Cour de justice, proposition législative de la Commission à venir sur les taux réduits).

    La faiblesse de l’offre freine le développement des livres juridiques numériques. Les plateformes d’agrégateurs ou d’éditeurs proposent surtout des ouvrages de références consultables en ligne, non sur une liseuse : hypercours et codes (Dalloz Bibliothèque), dictionnaires permanents (ELnet), encyclopédies de poche (Cairn), mémentos (EFL), handbook (Oxford, Kluwer arbitration).

    La base de données Cujasnum (http://cujasweb.univ-paris1.fr/) contient 164 ouvrages historiques téléchargeables gratuitement, numérisés par la bibliothèque en PDF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *